Publié le 16 Mai 2014

˜˜ Tu partiras de nuit (...) Non pour semer le chaos Au-dessus de la couche Des strates encore visibles Mais afin qu’il s’enflamme Soudain Entier et séparé ˜˜ Ne sois pas désespéré (...) Mon coeur restera le tien Jusqu’aux extrémités de cette terre grasse...

Lire la suite

Rédigé par C. Mazières

Publié dans #Poésie, #poèmes

Repost 0