Publié le 17 Juillet 2015

Criée dissonante au fond du silence Des silences Dévorées les surfaces de l’oubli Pleuré haut le bonheur des joies Repensée dans l’inconscient du déplacé La générosité Appliquée dans l’inconnu Etirées les mesures de l’horloge De l’attention A la fragilité...

Lire la suite

Rédigé par C. Mazières

Publié dans #Poésie, #poèmes, #Prière

Repost 0