Feux vivants

Publié le 4 Juin 2013

Feux vivants

Ils donnent la joie

Qui accorde une épaisseur

Jusqu’au cœur des murs de basalte

Au décor de ville fantôme des zones commerciales

Au pré fini et infini

A l’être ailé sans dimension

A la force devant l’insaisissable


Voyageant et revenant depuis la source

Dont nous traduisons à peine le reflet

Nous débattant encore à la surface de l’étang

Dans l’étonnement ou le tonnerre

L’hésitation et l’espace


Ils ont connu ensemble modestie et intégrité

Maîtrise et complétude

Souviens-toi

Nous portions encore la croix de nos ennemis

Les mots d’une confiance aveugle

Rédigé par C. Mazières

Publié dans #Poésie, #poèmes

Repost 0