Parallèles

Publié le 26 Octobre 2013

Parallèles












Toi qui veillais là-bas

Jugé parcourant l’infini

Le coquillage de blessure au front


Le nom de souffle

Dans le défilé tu appelles

Le vent ami en sens inverse



Viendra

Qui élèvera les colonnes

Mers et lumières

Poèmes-nuages



Aux cinq cents ans le rendez-vous

Peut-être

Manqué de minutes en secondes


Terre en un même lieu

Rosée qui se dépose pendant la traversée

Volumes

Honte royauté

Rédigé par C. Mazières

Publié dans #Poésie, #poèmes

Repost 0